L’épilation au masculin

L’épilation n’est pas qu’une affaire de femmes. De nombreux hommes font eux aussi la chasse aux poils. Le point sur les différentes méthodes. Rien que pour vous Messieurs!

Le rasoir. C’est la méthode la plus simple. Utilisez une lame neuve et de la mousse à raser, mais allez-y mollo quand même pour éviter les coupures. L’inconvénient est que la repousse est très rapide; la peau ne reste donc douce que 24 à 48 heures. Mais contrairement aux idées reçues, le rasage ne rend pas les poils plus épais (sinon, depuis le temps qu’on se rase les mollets, on n’aurait plus rien à envier à Cro-Magnon!). Quelles zones? Jambes, torse, aisselles, pubis.

La tondeuse. Utile pour simplement raccourcir les poils sans pour autant vous raser à blanc. Pas mal pour le torse par exemple, si vous voulez vous débroussailler la toison sans renoncer totalement à votre pelage. Idem pour le nez pour lequel il existe des tondeuses spéciales. On en profite pour vous rappeler de ne jamais vous arracher les poils du nez afin de préserver leur fonction de filtre. Quelles zones? Torse, nez, aisselles, pubis.

La crème dépilatoire. L’effet est identique à celui du rasoir, sauf que le poil n’est pas coupé mais «brûlé» chimiquement. La repousse est donc aussi rapide, mais le poil est un peu moins dru. Attention, c’est un produit irritant: faites un test préalable et respectez le temps de pause maximum. Bref, n’en profitez pas pour aller attaquer une partie de Fornite, ça risque de piquer! Pour les zones sensibles (pubis et aisselles), choisissez des formules moins irritantes adaptées. Quelles zones? Jambes, torse, pubis, aisselles.

La cire. Méthode un peu douloureuse, c’est aussi la plus efficace. En fonction des zones concernées, vous êtes en effet tranquille pour 3 à 4 semaines car le poil est arraché. Si vous êtes adroit, vous pouvez vous lancer à la maison avec des bandes de cire froide ou chaude. On vous conseille toutefois de confier votre toison aux mains expertes d’une esthéticienne, surtout pour les zones pas faciles d’accès comme le dos. La bonne idée pour moins dérouiller? Raccourcissez vos poils à la tondeuse avant l’épilation. Quelles zones? Jambes, torse, dos, aisselles, pubis.

L’épilateur électrique. Oubliez. Certes, il faut savoir souffrir pour être beau glabre. Mais là, c’est vraiment un truc réservé aux filles pas douillettes. Quelles zones? N’y pensez même pas on vous dit!

L’épilation définitive. Lumière pulsée ou laser, l’idée est de détruire définitivement le bulbe du poil. Ces méthodes sont réservées aux professionnels (respectivement esthéticiennes et médecins) et il faut compter plusieurs séances pour venir à bout des poils. A privilégier donc pour de petites zones, si vous ne voulez pas y passer tout votre temps libre et plomber le budget du ménage. Bon à savoir: ces méthodes sont inefficaces sur les poils clairs et les peaux foncées. Quelles zones? Aisselles, pubis, dos.

*** Le conseil que personne n’osera vous donner: réfléchissez bien avant de vous lancer dans une épilation définitive. La mode du glabre version statue antique pourrait bientôt céder la place à la toison virile. Et si y a plus, y a plus…

Photo Adobe Stock